Passer au contenu

Panier

Votre panier est vide

Aiguilles Beaubleu

Seconde Française - Les aiguilles

Paris - Le 09 Juillet 2024
Les coulisses des Ateliers Beaubleu se dévoilent à travers les Carnets de bord. Une série d’articles créés pour expliquer les étapes de fabrication des montres Beaubleu et les défis qu’elles soulèvent.
Il y a quelques semaines, la nouvelle collection Beaubleu en édition limitée Seconde Française a vu le jour. Elle se compose de deux créations bien distinctes : 19.24 et 20.24. Seconde Française donne naissance à la "seconde volante", une trotteuse en apesanteur qui semble flotter au-dessus du cadran.

Pour rappel, les livraisons sont prévues au mois d’Octobre 2024.

Les aiguilles

Signature emblématique et distinctive de la Maison, les aiguilles (rondes) sont le fruit d'un processus méticuleux. Tout commence par l’utilisation de fines bandes d'acier soigneusement perforées. Cette étape est cruciale pour s'assurer que les aiguilles sont positionnées avec précision lorsqu'elles traversent les différentes machines.

Chacune de ces étapes s'effectue directement sur ladite bande d'acier, de la découpe à l'application de la couleur, en passant par les divers traitements.

Seules les aiguilles qui répondent aux stricts critères de qualité Beaubleu continueront leur route, garantissant ainsi l'absence de tout défaut potentiel (déformation, rayure, particule de poussière, bulle, etc.).

Mise en peinture

Afin d’obtenir une subtile finition mate, plusieurs couches de peinture sont pulvérisées, avec un soin particulier apporté au séchage entre chaque application.

Le défi de ce processus consiste à trouver l'équilibre parfait : atteindre l’épaisseur la plus fine possible tout en assurant une uniformité sans défauts. Tout est affaire de précision, à quelques centièmes de millimètre seulement.

Chaque aiguille est ensuite soumise à des tests de résistance et de finesse afin de s’assurer de la qualité de la finition et du bon assemblage à venir.

Le processus de bleuissement (pour le modèle 19.24 Blanc Ivoire)

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le bleuissement des aiguilles en acier ne s’obtient pas avec une simple application de peinture.

Les aiguilles sont chauffées à la flamme, dans des fours d’une précision remarquable, nécessaire à la formation du film d'oxyde qui donne cette coloration si particulière.

Seconde volante

La première étape de la fabrication de cette Seconde consiste à découper un disque à l’aide d’un emporte-pièce. Ensuite, un axe central adapté, est fabriqué pour recevoir le chapeau. Trouver le bon diamètre et la bonne épaisseur a été essentiel pour assurer une répartition uniforme, minimisant les vibrations et la fragilité du verre en mouvement, tout en le rendant pratiquement invisible.

Le second défi est d'appliquer la tampographie directement sur le disque sans le déformer ni le rayer. Il est donc primordial de contrôler la viscosité de la peinture pour un résultat optimal.

Avant dernière étape de ce processus, le disque de 0,17 mm avec une tolérance de 0,004 mm (pour information le diamètre d'un cheveu est de 0,07 mm), viendra se loger sur le canon du mouvement lors de l'assemblage.

Ce qui rend cette étape impressionnante, c'est l'emboîtement de deux composants d'une extrême finesse.

SuperLuminova (pour les modèles 20.24)

Un Luminova de grade X1 est utilisé pour ces aiguilles, réputé pour sa densité élevée qui exige une méthode d'application spécifique. Les aiguilles sont conçues avec des contours formant un rail, facilitant l'application manuelle du Luminova au centre.

Cette approche garantit une répartition uniforme et précise de la peinture lumineuse.

Contrôle qualité

Pour conclure, les précieuses aiguilles font l'objet d'un contrôle minutieux des dimensions, de la forme et de la coloration, afin de prévenir toute interférence avec les autres éléments du cadran.

Le défi réside dans la nécessité de maintenir ces aiguilles parfaitement plates, suffisamment légères et solides pour les empêcher de se courber et d'entrer en contact avec les autres aiguilles ou le verre.

Pour les aiguilles Luminova, un contrôle sous lampe UV est réalisé.

Le prochain chapitre de ce Carnet de bord concerne la fabrication des cadrans et arrivera dans une poignée de semaines.